Le langage GLIPS

Modèle d’abstraction portable et complet pour automate

Contactez-nous

Les limites des langages du domaine de l’automatisme

Les outils de développement actuellement utilisés pour la programmation des automates peuvent difficilement bénéficier des innovations dans le domaine du génie logiciel pour le développement d’applications sûres, réutilisables et facilement maintenables. En effet, ces outils n’offrent ni approche orientée objets, ni typage fort, ni généricité.

Ces limitations viennent des langages utilisés dans le domaine de l’automatisme, qui sont propriétaires et incompatibles entre eux. Ces langages ont été influencés par le fort background électrotechnique de leurs premiers utilisateurs et n’ont que peu évolué depuis. Par conséquent, ils n’offrent qu’un faible niveau d’abstraction. Le but du langage Glips – qui sert de pivot à tous les outils développés par Itris Automation – est de dépasser les limites de ces langages.

Glips technologie

{Cliquez pour agrandir l’image}

albums-glips-glips-languages-1

{Cliquez pour agrandir l’image}

Caractéristiques du langage Glips

Le langage Glips a été conçu pour répondre à un cahier des charges précis, dont l’idée directrice est de diminuer le coût de développement et de maintenance des logiciels de contrôle/commande, en tenant compte de tous les aspects du cycle de vie. Le langage est donc bâti autour des concepts suivants :

  • Offrir un support aux méthodes de génie logiciel – Le langage Glips offre des mécanismes d’abstraction permettant la mise en oeuvre aisée et efficace des méthodes du génie logiciel. Le haut niveau d’abstraction du langage permet de réduire le saut sémantique entre les méthodes de conception et la programmation.
  • Permettre une programmation intrinsèquement sûre – Glips est un langage fortement typé. Le compilateur effectue de nombreux contrôles de cohérence, ce qui permet de diagnostiquer au plus tôt les erreurs et donc de les corriger à moindre coût. Comme montré ci-dessous, le langage Glips utilise un mécanisme de packages ainsi qu’une séparation claire entre les algorithmes et l’implémentation matérielle. Glips est également basé sur une machine d’exécution qui distingue les parties synchrones et asynchrones de l’application, permettant ainsi l’utilisation de méthodes de vérification formelles sur les parties synchrones et réactives.
  • Être portable sur des machines d’architectures différentes – Le langage Glips a pour but de fédérer les systèmes conçus à base d’automates et les systèmes embarqués temps réel. L’abstraction fournie par le modèle d’exécution de Glips est suffisamment générique pour pouvoir être implémentée de manière efficace par les automates programmables du marché et par les systèmes utilisés dans le domaine de l’informatique embarquée. Cette portabilité est au cœur des capacités de traduction automatique de PLC Converter.
  • Permettre la création de composants logiciels réutilisables – Les mécanismes d’abstraction, de généricité et de portabilité offerts par Glips permettent la création de composants logiciels réutilisables pour différentes architectures. Le développement d’une application consiste alors en un assemblage de composants logiciels.
Vous ne trouvez pas de réponse à vos questions ?
Contactez-nous